Contre-enquêtes pénales et scientifiques

Contre-enquêtes pénales

Ces prestations s'adressent aux particuliers dans le cadre d'une contre-enquête pénale et scientifique. Elles ont pour objectif ultime d'éviter la condamnation à tort d'un innocent. Nous intervenons uniquement sur demande d'un avocat. 

Ces prestations consistent à vous apporter un conseil scientifique exhaustif mais sans se substituer au travail d'enquête à proprement parlé d'un détective (filatures, recueils de témoignages, etc.). 

Ces contre-enquêtes pénales, qui se déroulent après la cloture de l'instruction avant ou après un procès, sont généralement menées par des détectives privés et/ou des journalistes. Ces professionnels non scientifiques, dont le rôle est indispensable lors de ces enquêtes, n'ont généralement pas les ressources scientifiques nécessaires pour (re)-analyser de façon pertinente les éléments les plus techniques d'un dossier criminel. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne l'évaluation (ou la re-évaluation) rigoureuse des indices qui nécessite de maîtriser le formalisme probabiliste et d'être bien rodé aux problèmes délicats des biais cognitifs. 

Ainsi, il nous semble qu'une collaboration scientifique est tout à fait nécessaire dans le cadre de ces contre-enquêtes. Nous vous proposons d'apporter notre expérience généraliste en criminalistique et celle de notre réseau (spécialistes en téléphonie, balistique, traces de sang, biologie moléculaire, statistique...) pour vous éclairer sur les parties techniques et scientifiques des dossiers dans le cadre d'une contre-enquête pénale :  

• Analyser des pièces de procédure et rapports d'expertise scientifiques quelque soit la volumétrie.
• Mettre en évidence des contradictions dans les témoignages, la chronologie des faits et des raisonnements fallacieux par les enquêteurs.
• Mettre en relation plusieurs éléments pour faire ressortir de nouvelles informations pertinentes.
• Vérifier la pertinence technique et scientifique des expertises et celle des conclusions émises par les experts conformément aux directives de l'ENFSI.
• Vérifier que l'évaluation probabiliste des indices est conforme aux directives de l'ENFSI. 
• Mettre en évidence de nouveaux éléments qui n'ont pas été exploités pendant l'enquête ou le procès.
• Analyser l'ordonnance de mise en accusation et vérifier l'adéquation entre l'argumentaire et les résultats des différentes expertises.
• Conseiller le client dans le but de formuler toute demande d'acte pertinente.
• Proposer des scénarios alternatifs compatibles avec les faits.
• Participer aux reconstitutions des faits.
• Témoigner en cour d'assises, si le client et son conseil le jugent nécessaire.

Contact scientifique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.