Projet de fin d'étude en morphoanalyse des traces de sang

"Exploitation des traces de sang de type « cheminement » pour estimer la vitesse de la source" 

Objectif du projet : Un des objectifs de la morphoanalyse des traces de sang est de renseigner sur ce qui s'est passé et de définir la situation et les circonstances d'événements sanglants, en essayant de répondre aux questions « où ? », « quand ? », « comment ? ». Pour répondre à la question « comment ? », l'analyste peut examiner les dimensions des traces de sang, leur aspect et leur répartition générale sur la scène de crime sanglante... Pour répondre à la question « quand ? », il peut examiner par exemple l'état d'avancement des diverses altérations physiologiques des traces de sang comme le séchage ou la coagulation... Pour répondre à la question « où ? », il peut déterminer à quel endroit était située la victime au moment des événements sanglants mais également sa position en localisant la zone d'où ont été éjectées les gouttes de sang à l'origine des traces constatées... Parmi les types de traces de sang répertoriées, il existe des traces dites de « cheminement » qui sont des traces passives laissées au sol par une source de sang en mouvement (victime...). Récemment, le laboratoire a développé un modèle mathématique « SPEED » permettant d’estimer la vitesse de la source à partir des dimensions de ces traces de sang. L’objectif de ce projet de fin d’étude est d’élaborer un montage expérimental pour préciser la validité de ce modèle et proposer de nouvelles pistes pour l’améliorer. Les élèves devront utiliser les outils statistiques dédiés pour confronter « théorie » et « expériences ».

Profil recherché : élèves ingénieurs, mécanique des fluides

Activités confiées auxélèves :
- Recherche bibliographique
- Montage d’une expérience pour valider le modèle « SPEED »
- Proposer de nouvelles pistes pour améliorer ce modèle