Fibres textiles

Selon le principe d'échange de Locard, quand deux objets ou individus entrent en contact, il y a toujours un transfert de matière. Ce transfert sera d'autant plus important que l'activité criminelle est intense. Les fibres textiles peuvent être échangées entre plusieurs individus ou objets, ou entre un individu et un objet. Les fibres textiles transférées peuvent être liées à différents types de sources telles qu'une victime, un suspect, une étoffe, un lieu... La pertinence de ce lien dépend de plusieurs facteurs :

- type de fibre(s) transférée(s)
- couleur de(s) la fibre(s)
- nombre de fibres transférées
- nature du transfert (simple, secondaire, croisé)
- position de(s) la fibre(s) avant prélèvement
- type d'étoffe d'où provient la(les) fibre(s)
- nombre de fibres de type différent en commun entre l'échantillon de question et celui de comparaison  
- nature et durée du contact à l'origine du transfert
- persistance des fibres après transfert

Les nombreuses techniques analytiques dont nous disposons pour étudier des fibres textiles donnent différents types d'informations complémentaires. Il est très souhaitable de combiner ces techniques afin de pouvoir caractériser ou comparer ces fibres de façon plus discriminante.

Pour l'analyse des fibres textiles, nous utilisons les normes suivantes : 

ISO/TR 11827 (2015-04) Textiles - Composition testing - identification of fibers
E2224 - 10 Standard Guide for Forensic Analysis of Fibers by Infrared Spectroscopy
E2225 - 10 Standard Guide for Forensic Examination of Fabrics and Cordage
E2227 - 13 Standard Guide for Forensic Examination of Non-Reactive Dyes in Textile Fibers by Thin-Layer Chromatography
E2228 - 10 Standard Guide for Microscopic Examination of Textile Fibers